Alain Binggeli

biomap alain

J’ai découvert l’utilisation des cartes heuristiques en 2008 alors que j’occupais un poste de direction dont la charge et la complexité des actions devenaient incompatibles avec mon besoin de compréhension et de qualité dans les délivrables que je souhaitais fournir. Une situation potentielle de conflit de personne m’a conduit à rechercher un outil de résolution de problème et je suis tombé par hasard sur la carte heuristique que j’ai adopté pour cette situation et pour toutes les actions que j’allais entreprendre depuis ce jour.

Je suis passé d’un fonctionnement linéaire générant conflits, difficultés et peurs à un système ouvert, tolérant et adapté à mon fonctionnement, qui me permet, aujourd’hui encore, d’apprendre, d’entreprendre de manière créative et systémique.

J’ai la chance de dispenser des formations sur la technique des cartes heuristiques ainsi que sur l’utilisation des logiciels courants du marché. Aujourd’hui il ne se passe pas un jour sans que je crée une nouvelle carte ou que j’en modifie une, ou plusieurs existantes, et ceci principalement avec l’outil informatique.

Avec l’utilisation des cartes heuristiques mon cerveau adore apprendre, développer des concepts. J’ai l’impression de m’amuser avec un jeu de construction comme lorsque j’étais enfant. J’y trouve une réelle plus-value personnelle dans mon quotidien et également lors de la mise en commun de solutions à plusieurs.

Le site professionnel de Alain Binggeli : www.organize.ch

François Barras

biomap francois

Au début des années 2000, la découverte de la carte heuristique m’a permis de donner un nouvel élan à mes réunions avec mes équipes et à structurer mes entretiens avec mes différents interlocuteurs. L’utilisation de cette méthode à la fois ludique et efficiente, a généré une véritable bouffée d’air frais dans la gestion de mon quotidien.

Ce n’est qu’après une formation complète de deux jours à la méthode papier crayon que j’ai véritablement saisi le potentiel que peut apporter l’utilisation d’un schéma heuristique surtout pour la prise de notes en direct dans toutes sortes de situations.

Aujourd’hui la cartographie de l’information, que ce soit au travers d’un logiciel ou à la main, fait partie naturellement de mon quotidien privé et professionnel. Les participants aux ateliers de formation que nous animons sont fascinés par la facilité avec laquelle il est possible de synthétiser l’information, d’aller à l’essentiel et de réussir à se préserver de « l’infobésité » et de la « réunionite aigue » ou du « culte de l’urgence » qui font trop souvent partie de notre quotidien.

Le site professionnel de François Barras : http://francois-barras.ch

Giovanna Amadore Isherwood

biomap giovanna

C’est en 2008 que nos chemins se sont croisés avec François et que j’ai découvert la carte heuristique grâce aux difficultés scolaires de ma fille. Je cherchais alors une solution pour l’aider à s’en sortir à l’école. François m’a proposé un atelier « parents-juniors » avec Claire-Lise Terrier (avec qui je me suis ensuite associée). J’ai alors pu me rendre compte de l’efficacité de cet outil pour l’aide à mes enfants bien sûr, mais également pour mon propre travail.

J’ai tout de suite été enthousiasmée par cette approche, si bien que j’ai décidé de me former à cet outil et de le transmettre autour de moi. La carte heuristique fait partie de mon quotidien dans toutes les situations : que ce soit lorsque je suis une formation, pendant une conférence, un webinaire, au téléphone ou simplement en entretien. Je peux synthétiser mon travail, notamment lors de mes prises de notes en coaching, mes préparations de cours et pour la planification de mes ateliers/formations. La carte permet de sortir tous les éléments essentiels sur une page A4. J’utilise le papier et les crayons pour les prises de notes rapides et un logiciel pour mes présentations.

J’ai eu la chance de donner de nombreux ateliers « parents-juniors » d’abord et ensuite auprès de diverses entreprises, spécialement pour les apprentis. Aujourd’hui, je donne également des formations aux adultes dans le cadre du Brevet Fédéral et je n’hésite pas à leur proposer de travailler avec la carte. C’est une manière de consolider sa mémorisation grâce aux passages répétés que l’on demande de faire au cerveau : passer d’un mot à une couleur, d’un emplacement dans l’espace à une image, bref, tous ces « sauts de puce » qui aident à mieux retenir tout en procurant du plaisir pendant l’apprentissage.

Le site professionnel de Giovanna Amadore Isherwood : http://www.gio-coaching.com/